Un train peut en cacher un autre / A train can hide another

orionStiudio

     Le petit Jimmy Ellis voit le jour en 1945 à Orrville, Alabama. Né de père inconnu, il sera rapidement abandonné par sa mère. Ce n’est qu’à l’age de 5 ans qu’il est adopté par des fermiers. Jimmy grandit avec le rêve de devenir chanteur. Mais voilà, pas facile de percer dans ce milieu, d’autant plus que Jimmy ressemble étrangement à un certain Elvis Presley. Non seulement il lui ressemble, mais il a la même voix, le même timbre, la même tessiture. Les choses vont changer en 1977, après la mort du King.

2B6715ED00000578-0-image-m-149_1439698724392

     Jimmy est contacté par Shelby Singleton qui a racheté le catalogue de « Sun Records » à Sam Philips. Shelby le requin, le prend sous contrat avec une clause spéciale : Jimmy Ellis n’existe plus. Il s’appellera désormais Orion et devra n’apparaître que masqué en public et en concert. Je vous remets dans le contexte : Elvis vient de mourir. Certains de ses fans certifient l’avoir vu ici et là et Orion apparaît, masqué, incognito, avec la même voix, la même prestance et la même façon de bouger que le King. Coup de génie pour le producteur et début du calvaire pour Jimmy/Orion. Il connaît un succès fulgurant et se produit sur scène quasiment tous les soirs, masqué comme il se doit.

images

     Alors, à lui la belle vie ! Enfin, les choses auraient pu se passer de cette manière sans ce pourri de Singleton. Cela convenait très bien à Jimmy : La gloire, la musique et les femmes. L’argent, il s’en foutait. Pour la petite histoire, il paraît qu’il collectionnait les polaroïds des « hum hum » de ses conquêtes et qu’il en avait une pleine valise qu’il trimballait partout. Personne ne sait comment il faisait pour les reconnaître! Alors voilà qu’après 10 ans de ce traitement, Jimmy en a assez d’être dans l’ombre d’Elvis, d’Orion et de Shelby. Après un concert en Allemagne, Jimmy du haut de son 1,93m allonge Shelby qui lui aurait dit qu’il ne serait jamais qu’une pâle copie d’Elvis. Peu après, alors qu’il est sur scène, Orion tombe le masque et le contrat avec Shelby se termine là. Il va commencer une grande traversée du désert, changeant de nom à de multiples reprises, repartant à la ferme familiale pour y travailler ou faisant des concerts gratuits. Il monte une affaire de prêteur sur gages avec un ami et sera tué dans son magasin lors d’un vol à main armé à l’age de 53 ans. La ressemblance de Jimmy avec Elvis a toujours été à l’origine des histoires les plus folles. Il y en a une, cependant, qui tient pas mal la route. Un ami de Jimmy dit avoir vu son acte de naissance sur lequel était inscrit le nom de sa mère et pour le père, juste un prénom : Vernon.

vernon-elvis-gladys-march24-1958-2

     Serait-ce Vernon Presley, le père d’Elvis ? Est ce que cela expliquerait la voix et la démarche ? On ne le saura probablement jamais mais il est vrai que si Jimmy ne ressemble pas vraiment à Elvis, c’est le portrait craché de Vernon !

Onc’Jim pour CREATIVE BRIGADE

     Little Jimmy Ellis was born in Orrville Alabama, in 1945 from an unknown father and quickly abandonned by his mother. He has been adopted by farmers at the age of five. He’s been grewing up with the dream to become a singer. But it’s not an easy field to dig over, when you look like a celebrity called Elvis Presley. He not only looks like him, but he also sings with the same voice in the same range. Things are gonna change in 1977 when the King died. Jimmy is reached by Shelby Singleton who bought the Sun Record’s song book catalogue to Sam Philips. Shelby the shark made him a contract with a special clause : Jimmy Ellis doesn’t exist anymore. His name is now Orion and he’s supposed to wear a mask during the concerts and public appearances. The story should be viewed in the context of the recent death of Elvis. Some of his fans are claiming he’s alive and guarantee to have seen him in a place or another and then, Orion jump on stage with his voice and his mask, shaking his pelvis like the King. It’s a stroke of genius for the producer and the beginning of misery for Jimmy/Orion. He has a tremendous success and sings live almost every night, masked as usual. Let the good times roll ! Well, things might have happen this way without the rotten Singleton. Jimmy found the situation suitable : Glory, music and women. He didn’t care about money. It seems he was collecting Polaroïds pics of his girlfriends’ « hum hum » and that he had a suitcase full of pictures he took with him everywhere he was. Nobody knows how he was able to recognize one from the other ! So, after 10 years of this treatment, he was bored to live in the shadow of Elvis, Orion and Shelby. After a concert in Germany, Jimmy 1,93m high knocked  Shelby out after he said that all he could be was a lookalike Elvis. Later, while he is on stage, Orion pulls out his mask and the contract with Shelby stops here. He went through a dry period, changing name many times, going back to the farm to work or singing in free gigs. He opened a pawn shop with a friend and will be killed in a armed robbery at the age of 53. The striking resemblance between Elvis and Jimmy let the rumours to flow freely. However, there’s one story that makes sense. A friend of Jimmy told he saw his birth certificate where was wrotten the name of his mother and the first name of his father : Vernon. Could it be Vernon Presley, Elvis’ father ? Could it explain the voice and the presence ? Nobody will probably know it. But it’s true that if Jimmy is not the twin of Elvis, we can’t deny that he is Vernon’s spitting image !

Onc’Jim for CREATIVE BRIGADE (love me tender translation by le SPACEMAN)