Ce sont des choses qui arrivent !

Ce monde est devenu fou ! Que restera t il de ce passé, encore bien présent pour nous, les « baby boomers » ? Probablement pas grand chose excepté ces petites histoires que je vous raconte inlassablement. Les années 50/60 ont connu une explosion de musiciens, de chanteurs ou de groupes qui sont passés à la postérité : Des incontournables vous dis-je ! Il n’en reste pas moins que ces artistes, vénérés par des millions de fans à travers le monde, étaient des hommes (ou des femmes) comme vous et moi.

     Saviez vous que Jimi Hendrix (alors déjà très connu) était un fan inconditionnel d’Eric Clapton ? Que Clapton était lui même un grand admirateur de Jimi ? Qu’Alice Cooper signa son premier « gros » contrat avec Frank Zappa dans une chambre de motel (enfumée à grand coup de joints par Hendrix et Joplin) à Los Angeles ? Que Brian Wilson (Beach boys) adorait les Beatles et qu’eux même, se seraient damnés pour Elvis ?

gettyimages-82660762-9ebde2d5-b33d-45e6-b8b1-6e7ba6d09b76

     C’est justement d’eux dont je vais vous parler. Il se trouve qu’en août 1965 prendra fin la guerre entre le « King » et les « Fab Four » (puisque guerre il y a!) Les Beatles font des déclarations sur Elvis qui ne passent pas bien à Graceland. Elvis, pour sa part, n’a rien à dire sur eux, mais il va de soi qu’il ne peut pas les saquer. Ce soir d’août, les Beatles flanqués de leur manager, Brian Epstein, rencontrent Elvis et son Colonel Parker, dans une de ses résidences à L.A. Il ne reste pas grand monde pour raconter ce qu’il s’est passé et les avis divergent. Quoi qu’il en soit, les Beatles étaient vraiment impressionnés de rencontrer leur « King ». Un des amis proches d’Elvis (un de la « Memphis mafia »), rapportera plus tard que tout s’est bien passé entre eux. Ils ont joué au billard et tapé le bœuf en reprenant tour à tour les chansons des uns et des autres. Elvis aurait même joué de la basse sur « I feel fine » et Paul lui aurait dit : « vous commencez à bien jouer de la basse, Elvis ! »

elvis68

     Les Beatles restèrent 4 heures chez Elvis. Cette brouille entre eux restera une légende. John Lennon avouera que même si il voulait être plus grand qu’Elvis« Avant Elvis, il n’y avait rien ! » Quant au King, instigateur de l’entrevue, qui avait peur d’être détrôné par les Scarabées, il dira en 68 (lors de son fameux « Comeback special ») : « j’adore ces nouveaux groupes comme les Beatles ! » (ses chansons préférées étant « yesterday » et « hey, Jude »)

Alan Fortas (un autre de la « Memphis Mafia ») dira ce soir là en partant : « si seulement j’avais eu un magnétophone ! »

Onc’Jim pour CREATIVE BRIGADE

Things happen sometimes !

This world is getting crazy ! What will stay of this past, still close to us, the « baby boomers » ? Probably not that much, except these little stories I untiringly keep on telling. There was an explosion of musicians, singers or bands (gone down in history now) during the 50’s and the 60s. Whatever, these artists, worshiped by millions fans around the world, were men (and women) like you and me. Did you know that Jimi Hendrix (already very famous) wasa huge fan of Eric Clapton ? And that Clapton was himself fond of Hendrix’s music ? That Alice Cooper signed his very first big contract with Frank Zappa in a motel room (filled with Hendrix and Joplin’s spliffs smoke) in L.A ? That Brian Wilson (Beach boys) adored the Beatles who would have damned themselves for Elvis ?

Actually, I’m going to tell you their story. Apparently, august 65 saw the end of the war between the « King » and the « Fab Four » (because there’s a war goin’on!) the Beatles are making announcements about Elvis, that don’t really fit with « Graceland ‘s » humour. Elvis, in his mind, has nothing to say about them but, obviousely he can’t stomach them. On this august night, the Beatles flanked by their manager, Brian Epstein, meet Elvis and his Colonel Parker in one of his mansion in L.A. A few people are actually there to talk about this night and opinions differ. Anyway, the Beatles were very impressed to meet their « King ». One Elvis’ closest friend (one fom the « Memphis Mafia ») reported later that everything was OK between them. They had a pool game and jammed, making covers on each others’ songs. Elvis even played the bass guitar on « I feel fine » and Paul said : « You’re not far to be a good bass guitar player ! » The Beatles stayed 4 hours in Elvis’ home. This quarrel between them will stay a legend. John Lennon confessed that even if they wanted to be bigger than the « King », he added : « Before Elvis, there was nothing ! » As for the « King », instigator of this interview, who was afraid to be defeated by the « Fabs », will say in 68 (while his « Comeback Special ») : « I really love these new bands like the Beatles ! » (his favourite songs were « yesterday » and « hey, Jude »)

Alan Fortas (another one from the « Memphis Mafia ») said whil leaving the party : « Man, if only I had a tape recorder ! »

Onc’Jim for CREATIVE BRIGADE (be-bop-a-lula translation by le SPACEMAN)