Mon royaume pour des chevaux! / My kingdom for horses !

1

     Ce que l’on peut dire de lui (en plus de tout ce qui a déjà été raconté au cinéma, dans les livres et sur Wikipédia) c’est que c’était un sacré amoureux de mécanique et surtout de motos, voir même un précurseur dans le domaine. Il aimait tellement ces engins à 2 roues qu’il les a même collectionné avec un amour inconsidéré. Comme un éleveur donnerait des noms à une lignée de chiots au sang bleu, il donnait des noms à ses « Brough Superior ». Thomas Edward Lawrence, plus connu sous le nom de « Lawrence d’Arabie » avait effectivement cette passion dévorante (je n’ai pas trouvé de mots plus juste!) Il rebaptisait toutes ses machines du nom de « George »: George I, II, III

19319574

     En 1935, Thomas, alors âgé de 47 ans, conduit « George VII », une « BS SS100 », un engin de 988 cc, capable d’atteindre les 160 km/h (dont il disait lui même que c’était « une moto maladroite avec une dose de sang à l’intérieur ! ») En voulant éviter deux jeunes cyclistes, il perdit le contrôle de sa motocyclette et eut la fin tragique qu’on lui connaît. La « BS » a été depuis le temps, restaurée et trône dans un musée. De Lawrence d’Arabie, restera le mythe de cet officier Anglais qui préférait la selle des moto à celles des chevaux.

Comble de l’ironie, ce fameux 13 mai, il attendait la livraison de « George VIII« .

Onc’Jim pour CREATIVE BRIGADE

     What man can say about him (in addition to what has already been told in the movies, the books and Wikipedia) is that he was a mecanics’ big lover and most of all, of motorcycles, or even a pioneer in this domain. He liked these 2 wheels machines so much that he collected bikes with a reckless love. As a dog breeder could give pedigrees to blue blood progeny, he gave names to his « Brough Superior ». Thomas Edward Lawrence, as known as « Lawrence of Arabia » had actually this absolute passion. He turned their names into « George » : George I, II, III…

     In 1935, Thomas, aged 47, is driving « George VII », a « BS SS100 », a monster of 988cc (of which himself said that it was « a kittish motorcycle with a touch of blood in it ! ») He lost control of the motorcycle trying to avoid two young cyclists and suffered the tragic end people know. The « BS » has been rebuilt since then and is located in a museum. Of « Lawrence of Arabia », will remain the myth of this English Officer who prefered the motorcycle’s saddle to the horse’s ones. It is therefore ironic that, on this may 13th, he was waiting for « George VIII » to be delivered. « God bless the King ! »

Onc’Jim for CREATIVE BRIGADE (kingdom translation by le SPACEMAN IX)