« Chaque fois que je sortais du pont de Brooklyn en direction de Manhattan, je ne pouvais m’empêcher de jeter un œil par dessus mon épaule pour regarder l’usine. Je pensais en souriant : Comment une marque installée à New-York peut-elle se vanter d’être spécialisée dans le Western Style ? »

GKNT204022

     Je vous passe l’historique de la marque –qui n’est pas sans intérêt– parce que c’est juste cette petite anecdote que je vais vous raconter aujourd’hui. L’usine, c’est Gretsch : une petite entreprise de tambours et tambourins qui se mit peu à peu à fabriquer des guitares. De très belles guitares qui étaient les plus chères du marché. Pour info, en 1954, vous pouviez avoir une Gibson Gold Top pour 225$, une Black Beauty pour 325$, ainsi qu’une Junior pour 99,5$. Pour une « Strat’ » ou une Telecaster il fallait compter dans les 250$. Pour unes 6120 Chet Atkins il fallait débourser 400$ !

54_goldtop_3
Gibson Gold Top

     En 1944 Gretsch envoya un télégramme à une autre compagnie basée à Santa Ana, Californie, qui disait à peu près ceci : « Monsieur Randall, le nom de Broadcaster que vous utilisez pour vos guitares Fender est un nom que nous avons déposé depuis 1937. Merci de ne plus l’utiliser pour vos guitares ! »

ss1842-gretsch-g6609tg-vintage-white-players-edition-broadkaster-guitar
Gretsch White Falcon

     Et alors que Gretsch continue à faire des guitares magnifiques dont certaines dans la série « Broadkaster », Fender change de nom pour son nouveau projet et entre dans la légende avec la Fender « Telecaster ». Une question se pose tout de même : « Est ce que cette guitare aurait eu la même histoire si elle avait gardé le nom de Broadcaster ? »

c6ee8611f2a97ce50974baaaf4497344--fender-telecaster-fender-guitars
Fender Telecaster

Onc’Jim pour CREATIVE BRIGADE

« Everytime I was driving on the Brooklyn bridge to go to Manhattan, I couldn’t help looking the factory over my shoulder. I was thinking with a smile : « How can a brand, settled down in New-York, honestly argue to be specialized in Western Style ? »

I won’t tell you about the history of the brand-which is very interesting-but just about an anecdote. The brand is Gretsch : A little shop making drums and tambourines who started to make guitars. Very beautiful ones with a retailing highest price. For information, in 1954, you could have a Gibson Gold Top for $225, a Black Beauty for $325 or a Junior for $99,5. For a « Strat’ » or a Telecaster you had to pay about $250. For a 6120 Chet Atkins it was $400 !

In 1944 Gretsch sent a telegram to another guitar company, based in Santa Ana, California and it said : « Mister Randall, the name of Broadcaster you started to use for your new guitars Fender is a Gretsch trade mark since 1937. Thank you to abandon the use of this name ! » While Gretsch keep on making these fabulous instrument, which some have the mention « Broadkaster », Fender changed the name of his new guitar and enter the legend with the Fender Telecaster. But a question remains in my mind : « Had this guitar knew the same story, if Fender had kept the name Broadcaster ? »

Onc’Jim for CREATIVE BRIGADE (six strings translation by le SPACEMAN)