Aussi loin que je me souvienne, c’est la seule marque de chaussures qui m’ait vraiment remué comme ça ! Et les chaussures, c’est mon truc ! J’ai eu ma première paire en 78 ou 79 : Des « Dogtown » Authentics, deux tons (bleues électrique et jaunes cannelle en nubuck). À l’époque, les échanges commerciaux entre les Etats Unis et la France n’étaient pas aussi simples qu’aujourd’hui. Il fallait y aller pour acheter ou connaître quelqu’un qui puisse vous ramener des petites choses de là bas. Prendre l’avion était réservé à ceux qui avaient de l’argent et je me souviens que même un voyage à Paris était une épopée. Puis est arrivé internet et tous ces achats qu’on pouvait faire. Rapidement, on a eu accès à tout un tas de choses à des prix imbattables.

1I2A8505
surf and hemp

     Le passage à l’Euro, à complété la panoplie du « parfait petit acheteur » et le rêve est devenu réalité. Fini le Dollar à 10, 12 voir 15 Francs (début des années 80) ! Notre porte monnaie était devenu compétitif. C’est comme ça que j’ai profité de l’aubaine et que pour le prix d’une paire de tennis en France, j’en achetais 2 à 3 outre Atlantique. Je suis passé de l’amateurisme à la toxicomanie. Mais attention, je ne suis pas un collectionneur ! Je vire les boîtes et je porte les chaussures. Il n’est pas question pour moi d’avoir un musée Vans (puisqu’il est question de cette marque) mais de prendre du plaisir à les exhiber.

1I2A8507
animal skin

     Je me suis assez rapidement rendu compte qu’elles se déclinaient à l’infini et qu’il y avait certains modèles un peu rares et c’est « malheureusement » ces modèles qui me faisaient craquer. J’ai écumé les sites, mettant des alertes sur Ebay et cherchant sur les blogs spécialisés juste pour trouver « LA » paire de Slip-on. Ah oui, parce qu’en plus il faut que je vous dise, monsieur est difficile ! La « Slip-on » est mon modèle favori. Viennent ensuite les « Era » et « Authentics ». Dans les montantes, je peux aller jusqu’à la « Chukka », mais il faut vraiment qu’elles soient exceptionnelles. En fait, chaque modèle doit être exceptionnel, et que voulez vous que j’y fasse puisque ce sont ceux qui me plaisent ! Alors, je fais toujours d’une pierre deux coups.

1I2A8514
chocolate tabs, stripes

     J’aurai toujours plus de baskets que je ne pourrai en user mais c’est comme ça, j’adore les Vans et je ne peux m’empêcher de me tenir au courant des nouveautés et de chercher inlassablement « LA » paire qui va intégrer le « Sneaker’s Wall of Shame » (i.e : mon dressing privé).

1I2A8512
summer prints
1I2A8511
customs (seulement aux USA) anniversary (50th)
1I2A8510
tweed
1I2A8509
checkered classic
1I2A8508
era nubuck
1I2A8506
mid tops

     C’est comme ça que je viens de commander ma dernière paire (attention roulement de tambourrrrr!) : des Slip-on X Offsprings, checkered Pony Hair, 98 reissue.

1I2A8516

Onc’Jim pour Creative Brigade.

As far as I can remember, it’s the only sneaker’s brand with this huge impact on me ! And shoes is my thing ! I had my first pair in 78 or 79 : « Dogtown » Authentics, 2 tones (nubuck electric blue and cinnamon). At this time, commercial exchanges between the United States and France weren’t easier than today. You had to go there and buy goodies or you had to know someone able to bring you stuff from his holidays. Take a plane was restricted to a well-off clientele and I can remember that, even a trip to Paris was a wild ride. Then came Internet and all the things we could buy there. Quickly, we could get very low price items. Then came the Euro to complete the « perfect buyer » tool kit and the dream came true. At the beginning of the 80’s we needed 15 Francs to get $1 but this era was over. Our purse was competitive. As a windfall, for the price of 1 pair of sneakers in France I could get 2 or 3 pairs in the US. Once I was an amateur, then I became an addict. Be sure I’m not a collector ! I throw out the boxes and wear the shoes. I don’t want a Vans museum (since it’s this brand i’m talking about), just enjoy to wear them. I suddenly realized that the models came infinitely, with some quite rare pairs which I « infortunately » crushed on. I have been crawling e-shops, creating Ebay alerts and searching on the blogs for «THE » pair of slip-on. I must confess that I use to be fussy ! Slip-on is my favorite. Then come « Era » and « Authentics ». I can make an effort for the « Chukka » in the mid top shoe types, but they have to be extraordinary. In fact, each model has to be unusual, I can’t help it. So I always kill two birds with one stone. I will always have more shoes than I can ever wear but I’m really in love with Vans. I’m searching all the time, keeping abreast of new models to find the next pair to join the « sneaker’s wall of shame » (i.e : my private dressing). The last i’ve found : Slip-on X Offsprings, checkered Pony Hair, 98 reissue.

Onc’Jim for Creative Brigade (footlose translation by the SPACEMAN)