21 Octobre 1977. Je suis à Baton Rouge en Louisiane en train de battre du pied devant l’entrée du rade où je dois aller voir jouer le groupe de rock du moment. C’est un groupe qui décolle avec un tube qui sent bon la campagne et ce putain d’Etat dont je suis originaire, coincé entre la Georgie et le Mississippi. Et me voilà en Louisiane pour entonner ce chant, quasi patriotique, avec eux. C’est vrai que, le simple fait de l’entendre, me met les larmes aux yeux. Alors j’attends, avec toute une foule assez disparate de Hippies, de loubards et de filles fleurs. Un gaillard s’avance vers nous. Avec un porte voix il fait son annonce. Il nous demande de prier. Je suis sonné ! Prier pour quoi, pour qui ? Les filles fleurs se fanent, les loubards pleurent et les hippies se balancent comme soumis à un syndrome d’Asperger général.

      Parti de Greenville la veille, on apprend que le groupe a embarqué sur un Convair 240 plus très frais et qu’il y a eu un problème. 10 minutes après avoir signalé une avarie, l’avion s’est crashé dans un marais boisé. Ronnie Van Zant (chant), Steve Gaines (guitare) et sa sœur Cassie y ont laissé la vie, tout comme leur manager Dean Kilpatrick, le pilote et le copilote. Les autres membres du groupe s’en sortent avec de très graves blessures. 2 des roadies moins bléssés que les autres sont partis dans une ferme pour chercher du secours. Ils ont été accueillis à coups de fusil par le fermier effrayé par leur apparence. Le groupe avait décidé de voter à son arrivée en Louisiane pour décider si oui ou non ils continueraient à utiliser cet avion pour terminer la tournée.

      Ce 20 octobre 1977 signa d’une triste manière la fin du très prometteur Lynyrd Skynyrd et de son « sweet home Alabama ».

English

October 21, 1977. I am in Baton Rouge, Louisiana, waitng in front of  the club entrance where I have to go to see the rock band of the moment. This is a group that takes off with a tube that smells of the countryside and this fucking state that I come from, wedged between Georgia and Mississippi. And here I am in Louisiana to sing this patriotic song with them. It is true that the mere fact of hearing it, brings tears to my eyes. So I’m waiting, with a pretty disparate crowd of hippies, yobs and flower girls. A fellow advances towards us. With a megaphone, he makes his announcement. He asks us to pray. I am sounded! Pray for what, for whom? The flower girls are fading, the hooligans are crying and the hippies are swaying like hit by a general Asperger syndrome.

Leaving Greenville the day before, we learn that the group embarked on an old Convair 240  and there was a problem. 10 minutes after reporting a damage, the plane crashed into a wooded swamp. Ronnie Van Zant (vocals), Steve Gaines (guitar) and his sister Cassie died there, as did their manager Dean Kilpatrick, the pilot and the co-pilot. The other members of the group manage with very serious injuries. 2 Roadies less wounded than the others went to a farm to seek help. They were gunned by the farmer who was frightened by their appearance. The group would  vote on their arrival in Louisiana to decide whether or not they would continue to use this plane to complete the tour.

This October 20th, 1977 sadly marked the end of the very promising Lynyrd Skynyrd and his « sweet home Alabama ».