Il y a des gens dont le passage sur terre laisse des traces comme autant de taches de peinture indélébile dans nos souvenirs. Prenez par exemple Charlie Chaplin. Même si vous sortez tout droit d’un caisson de cryogénisation, dans lequel vous êtes en mode congélation depuis 100 ans, vous aurez plus facilement oublié la ganache de votre paternel que la sienne. Il a traversé toutes les époques, a passé avec succès les obstacles qui ont jonché la route entre le « muet » et le « parlant » et est présent dans nos esprit en tant que Charlot.

     Du vrai et du faux

     Il se confia, paraît il, à un journaliste du très renommé « Chicago Herald » et lui livra cette petite anecdote : En 1915, il participe à un concours de sosies de « Charlot ». Certains diront que c’était à Monaco, d’autres à San Francisco ou bien en Suisse…..l’anecdote a fait des tas de fois le tour de la terre et on ne sait plus très bien où c’était ! Quoi qu’il en soit, il se retrouve avec des tas de concurrents et, paraît il (encore), essaie de leur apprendre son fameux « tramp’s walk ». On le classe entre la 3ème et la 27ème place au concours, rien n’est sûr mais l’important c’est qu’il n’a pas gagné ! Et savez vous ce qui l’a desservi ? Ses yeux bleus ! Parce qu’en effet, les couleurs n’existaient pas encore à l’écran. C’est une histoire qu’on peut tout de même raconter les soirs de beuveries ou au décours d’une partie de rami, ça fait toujours son petit effet !

     Ce qui est vrai de vrai, en revanche, c’est que 4 mois après sa mort, en 1978, son corps fut dérobé afin d’être négocié contre du sonnant et du trébuchant. La police déploya alors un dispositif incroyable (200 cabines téléphoniques furent mises sur écoute) et on retrouva son corps enterré dans un champs de maïs. Messieurs Gantcho et Wardas furent arrêtés et la famille remit le cercueil en terre et le fit recouvrir d’une dalle de béton.

     Il n’en reste pas moins que Chaplin, un homme aimé ou haï, détesté ou apprécié, au caractère bien trempé, est à jamais une icône du cinématographe.