Little Fauss and Big Halsy.

     Eh ouiiiiii ! C’est lundi ! On commence la semaine avec Bob. Bob est beau. Bob est sympa. Bob est une star. Bob n’a jamais joué dans de mauvais films. Bob n’a jamais produit de mauvais films. Bob est le meilleur. Tout ce qui manquait à Bob, c’était un film de bécanes (film que j’ai dégoté « esqueprès » pour vous. En Français : L’ultime randonnée. Souvenez vous de ce que je vous disais il y a un an sur les titres de films et leur traduction _http://www.janteyheaume.bike/les-bonnes-vieilles-histoires-donc-jim-3/ . Bref, je vous sers le petit pain au chocolat (ou PITCH pour les Anglophones!).

MPW-23977

     «Halsy Knox, un motocycliste professionnel, vivote en participant à de petites compétitions et en séduisant des filles de passage qu’il abandonne au matin. Il fait la connaissance de Little Fauss, un mécanicien hors pair qui vit chez ses parents et dont il devient bientôt l’ami et le modèle. Halsy et Little Fauss s’associent et mènent quelque temps la même vie d’errance, de circuit en circuit. Mais bientôt, la relation qui s’était nouée entre les deux hommes tourne à la rivalité. Ce qui les unissait les oppose désormais et l’ambiance commence à s’en ressentir. Bientôt, les deux compères se retrouvent ennemis. »

index

     L’avis de la rédaction : Ce film ne mérite pas 3 « T » dans le très connu TéléZarma (pas de pub!), néanmoins, comme dirait le Sphinx (celle là elle est pointue!), le film commence par une très belle course de « Flat track », avec de belles motos. Et des belles motos, il y en a pendant tout le film. Réalisé par le célèbre Sydney J. Furie (Superman 4, l’aigle de fer), on retrouve Robert Redford dans le rôle de Big Halsy et Michael J. Pollard (voir photo) dans le rôle de little Fauss. Il y a aussi Lauren Hutton qui campe Rita Nebraska (ça s’invente pas un nom pareil!). Tourné en 1970, LF and BH a ce petit côté « On any sunday » de Bruce Brown (dont je vous ai déjà fait le récit). Machines des 70’s, fringues des 70’s, couleurs des 70’s et Carl Perkins et Johnny Cash pour la BO…..attention, ce n’est pas un navet ! Je le répète : « Bob n’a jamais tourné dans de mauvais films ! À voir sur « Paramount Channel » actuellement.

Bien l’bonjour d’Onc’Jim !

Robert Redford shirtless and sexy and Michael J. Pollard during the filming of Little Fauss and Big Halsy.