Le B-3

1I2A6094On est en 1943. Le pilote de la forteresse volante Lula Belle, monte dans son cockpit. John Granger, fait décoller son équipage à 6:00 (dire six-zero-zero) am. Après une demi heure de vol, le tireur en tourelle appelle le pilote : « hey Chief ? My balls are about to freeze! air conditioning, please ? » je vous la fait courte, le tireur a un peu froid. Ce à quoi le pilote répond après avoir tiré deux bouffées sur son cigare Cubain (eh oui, l’embargo n’a pas encore été instauré!) : « L’avion n’est pas pressurisé, remonte le col de ton B-3 !  Y’a pas d’chauffage ! » Effectivement, dans les B17 et les B24, le seul chauffage qu’il y avait c’était le fameux bombardier en mouton retourné. Le cuir était souple, les zips en cuivre et on pouvait trouver deux sangles réglables sur les cotés. Similaire au bombardier « Irvin » Britannique, il était porté par les équipages de tous les avions non pressurisés.

1I2A6095À mon avis, c’est un bon blouson pour les hivers rudes, les automnes pluvieux et les printemps tardifs (ou plus vieux!). Mais voilà, il vous en coûtera la modi(te)que somme de $1330 pour avoir une copie neuve de chez Schott. Une belle « reissue » qui vaut quand même d’être portée.

Tout ce que vous aurez à « flamber » c’est votre compte en banque.

1I2A6096

B-3 Bomber Jacket sheep leather skin by Schott NYC  https://www.schottnyc.com/

foulard bordeaux à pois de chez A piece of Chic   http://a-piece-of-chic.com/fr/

                                                                                         https://www.facebook.com/apieceofchic/

casque Hedon    https://www.hedon.com/