un_frisson_dans_la_nuit_play_misty_for_me_1971

À la folie !

     « Savez-vous, mes garnements, quelle est la chose qui m’horripile au plus haut point ? »

_ « Non, Onc’ Jim ! C’est quoi, dis, c’est quoi ? »

« La traduction des films Américains en Français ! Pour à peu près 4 films sur 5 la traduction ne colle pas au titre original. Prenez cette perle de 1971. C’est la première fois que le beau Clint est à la fois acteur et réalisateur d’un film : Play Misty for me. La traduction Française ? Un frisson dans la nuit (soit : a thrill in the night si on retraduit!). Et pourtant, tout est dans le titre ! Ça en devient même lancinant. Misty, c’est une musique d’Erroll Garner, célèbre pianiste de jazz né à Pittsburgh dans les années 20. Dave Garver (Le beau Clint) est DJ. Oh, pas n’importe quel DJ ! Vous savez ce genre de gars à la voix sirupeuse, qui passe des disques de malade la nuit dans une radio locale ? Alors toutes les nuits, Dave, dans sa radio de Carmel-by-the-sea, est contacté au téléphone par une femme qui lui dit : « Play Misty for me ! » et lui, il lui balance sa musique. Ca devient un genre de jeu, jusqu’à ce qu’il se rencontrent dans un bar, un soir. Ils ont une aventure mais Evelyn (c’est comme ça qu’elle s’appelle!) est une jeune femme instable. Dave tente de la quitter. Elle répond par des crises de jalousie terribles, une tentative de suicide, une tentative de meurtre sur la personne de la femme de ménage de Dave….elle finira par enlever la femme dont Dave est « in love », non pas pour faire une partie de scrabble, mais bien pour l’occire. Cette histoire prend tout son sens autour du titre. La petite trahison en langue Française dénature complètement le sens du film. »

_ « et alors, ça se finit comment, Onc’ Jim ? »

« ça se termine bien, comme dans tous les films. Mais ça s’est bien terminé aussi dans la réalité puisque ce film est tiré d’une histoire vraie ! »